Qui sommes-nous ?


Imaginez une horde d’humains venus d’on-ne-sait-où, du futur, du passé, ou d’un monde parallèle, impossible de savoir. Ils sont poussiéreux, décoiffés, munis d’instruments à vents, de percussions et d’étranges tuyaux appelés ondulophones. Ils sont inadaptés à la ville, inadaptés à la campagne, ils ne sont à l’aise que dans des paysages rocailleux et désertiques. Et surtout, leur place est dans le vent. Le vent qui les anime, qui les fait mettre en mouvement. Sans vent, pas de souffle, pas de musique. Une fois le vent levé, le souffle fait sonner les cuivres et les anches, et tout l’orchestre vibre ensemble. Vous y êtes. deux pistonniers, deux coulissants, quatre oiseaux, deux piliers et trois ferrailleurs. Au total treize musiciens et musiciennes qui insufflent une énergie folle et compacte.

Librement inspirée de l’univers du roman La Horde du Contrevent, de Alain Damasio, paru en 2004, la Fanfare du Contrevent progresse à contre-courant, navigue entre rock, trip-hop, jazz et electro. Ses souffleurs et percuteurs bousculent les codes de la fanfare et proposent une musique puissante, mutante et envoûtante.

Les musiciens :

Pistonniers :
Miles Le Voguer, Mariette Flocard (trompettes)

Coulissants :
Florence Borg, Charles Guimier (trombones)

Oiseaux :
Simon Hannouz (sax. alto)
Olivier Bernard (sax. ténor)
Joseph Lapchine (sax. ténor)
Philippe Simonet (sax. baryton)

Piliers :
Max Formey (sousaphone)
Axel Pfalzgraf (sax. basse)


Ferrailleurs :
Victor Prost, Jérôme Roubeau, Antonin Néel

Facebook
Instagram